English


Joseph Conrad a écrit Heart of Darkness (Au cœur des ténèbres) en 1899. Ce court roman ressemble beaucoup à la littérature coloniale de l'époque : un récit de voyage au Congo, la quête d'un personnage mythique dans le monde du traffic de l'ivoire, on pense retrouver l'histoire de Stanley et Livingstone. mais c'est bien plutôt une féroce dénonciation des horreurs de l'exploitation sans limites de l'Afrique, en particulier par le roi des belges. Voici la liste des mots les plus difficiles à comprendre selon moi :

HeartDarkness

L'édition des Penguin Classics débute par une introduction d'Owen Knowles dont voici la liste des termes les plus difficiles.


Graham Greene a écrit de nombreux romans, certains très sérieux et d'autres beaucoup moins comme Our Man in Havana, une parodie jubilatoire des romans d'espionnage d'après-guerre. Il y décrit l'ambiance à Cuba juste avant la chute de la dictature de Batista et ridiculise la bureaucratie à la tête des services britanniques.

Havana

Pour ceux qui lisent ou veulent le lire, voici un lien vers le fichier contenant une traduction en français de certains termes : 

Le texte était précédé d'une introduction écrite en 2006 par Christopher Hitchens, dont voici la traduction des termes les plus obscurs :


compteur.js.php?url=TkszzJTOBiI%3D&df=ZA